massage du chien

Avez-vous déjà massé votre chien ?

C’est apparemment une pratique de plus en plus courante. Les maîtres se mettent au service de leurs chiens pour leur apporter un certain bien être, et paraît-il que ça fonctionne !

Comme pour nous, les humains, le massage permet de détendre les muscles et d’éliminer les toxines, tout en améliorant la circulation sanguine et le drainage lymphatique. Voici ce que j’ai pu lire sur le sujet et vous verrez que c’est finalement assez facile à appliquer si vous suivez bien “mes” conseils.

Les règles de base pour masser votre chien

  1. Le chien doit être calme. Il suffit qu’il ait fait une heure de sport et il aura ainsi plus de patience. Et vous aussi, vous devez être paisible, sinon ça ne fonctionnera pas.
  2. Ne jamais masser les os ou la colonne vertébrale, le massage ne s’applique que sur les parties molles du corps du chien.
  3. Vous devez masser dans le sens des fibres musculaires, et même sur la tête et la face de votre animal de compagnie.

Ce sont donc les points importants à respecter pour que le massage soit le plus efficace possible.

La pratique du massage de votre chien

Vous devez faire des mouvements assez légers sans trop appuyer ni tirer sur la peau. Si vous sentez des tensions (des noeuds), vous pouvez appuyer un peu plus fort, mais gardez à l’esprit que c’est une zone douloureuse. Sans doutes avez-vous déjà été chez l’ostéopathe ou un masseur qui, arrivé sur un noeud musculaire, vous fait très mal.

Pendant que vous manipulez votre chien, soyez vigilant à ses réactions, elles vous indiqueront justement s’il ressent des douleurs. S’il se déplace suffisamment pour que votre main soit située à un autre endroit que celui sur lequel vous le massiez, sans doutes qu’il a une gêne à ce niveau là.

Comment masser votre chien concrètement

  1. Votre chien est assis : partez de derrière l’oreille et descendez doucement sur le devant de l’épaule, puis le poitrail. Répétez plusieurs fois ce mouvement et changez de côté.
  2. Votre chien est toujours assis : massez du haut d’une épaule vers le coude et descendez vers l’avant puis vers l’extérieur de chaque patte jusqu’à son extrémité. Remontez ensuite à l’arrière et à l’intérieur des deux pattes avant. Répétez le mouvement autant de fois que vous le souhaitez.
  3. Votre chien est debout : massez en partant du haut de l’épaule et en passant des deux côtés du dos jusqu’à la queue, sans toucher à la colonne vertébrale. Massez ensuite chaque côté de la hanche jusqu’au genou et passez sur l’avant et l’extérieur des deux pattes arrière jusqu’à leur extrémité. Remontez ensuite par l’arrière et l’intérieur des pattes arrière. Répétez ce mouvement plusieurs fois.

Une amie qui a un épagneul breton, c’est d’ailleurs elle qui m’a donné envie d’en savoir plus sur le sujet, m’a confié que son chien ne se faisait pas prier quand elle était sur le point de le masser, et qu’il adorait ça. C’est aussi un moment de complicité qu’apprécie le chien, il a son maître pour lui tout seul pendant plusieurs minutes, et qui en plus lui fait des papouilles. Généralement ça se passe donc bien, sauf sur les jeunes chiens, trop impatients, d’où l’intérêt de leur faire dépenser leur énergie avant de commencer leur massage.

Bien sûr la technique de massage que je viens de vous donner n’est pas exhaustive. Il y a plusieurs façons de s’y prendre mais j’ai trouvé celle-ci assez bien car elle ne nécessite pas de demander à son chien d’être dans des positions plus compliquées, par exemple couché sur le dos, où il est moins à l’aise je pense, donc moins détendu.

Malheureusement je n’ai pas trouvé de photos ou de vidéos pour illustrer cette technique de massage dont je parle plus haut, j’espère donc que vous pourrez l’appliquer sans trop de difficultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *